Pourquoi choisir des chaussettes en laine ?

chaussettes

Il existe un large éventail de chaussettes sur le marché. Et il est parfois difficile de trancher devant le rayon de chaussettes. Quelle couleur choisir, quelle est l’épaisseur idéale, quelle longueur opter. Mais le plus grand souci reste de déterminer la matière la plus performante. Les fibres naturelles sont les plus préconisées. En particulier la laine, qui présente plusieurs avantages. Nous verrons donc sa particularité qui fait d’elle une bonne matière pour les chaussettes.

Qu’est-ce que la laine ?

La laine est un autre aspect des poils de certains mammifères. Elle peut constituer une protection du mauvais temps chez certaines espèces. Chez les moutons, les lamas ou encore les chèvres, les laines sont fournies d’une manière régulière. Ce qui met ces espèces en première place pour la production. La laine est un matériau composé de kératine, caractéristique des poils. C’est une protéine fibreuse avec une quantité considérable de cystéine. C’est cette dernière qui permet à la kératine de résister à l’eau, aux enzymes et aux acides. Son utilisation est très courante dans la production textile à cause de sa forte capacité d’isolation thermique. En effet, elle contient à peu près 80% d’air dans son propre volume. Elle a une capacité surprenante d’absorption de l’humidité En ce qui concerne les poils ou pelage de mouton, ils sont composés de duvet ou plus précisément du poil de bourre et du poil de jarre. En général, les vraies et belles laines sont surtout constituées du poil de bourre. La laine peut s’étirer et peut reprendre docilement sa forme de départ. Toutefois, cette capacité varie par rapport aux races de mouton. La laine est la matière la plus utilisée dans la bonneterie. C’est-à-dire dans le tricotage de bonnet, écharpes et chaussettes. Des différents sites peuvent vous faire découvrir ces différents produits.

La laine et les labels

Face aux consommateurs de plus en plus exigeants, les industries et les sociétés sont soumises à des réglementations et des conditions plus ou moins rigides. L’une d’elles est la labellisation des produits. Le secteur textile n’y fait pas exception. En effet, il existe plusieurs labels de qualité dans le monde de la laine. Le label GOTS ou Global Organic Textile Standard est une référence en ce qui concerne les textiles biologiques tels que le coton, le chanvre, la soie et la laine. Ce label garantit la traçabilité des fibres utilisées, aussi bien animales que végétales. C’est-à-dire qu’il atteste leur provenance biologique. Il garantit également la non-utilisation de produits toxiques et le respect des lois de travail. Les produits et articles qui portent ce label doivent être composés de 75% à 90% de fibres biologiques contre un maximum de 10% de fibres synthétiques. Un autre label est le label Woolmark. Celui-ci certifie la pure laine vierge. En d’autres termes, de la laine résultant de la tonte d’animaux vivants et sains. Le label « laine vierge » désigne un produit contenant au maximum 7% de fibres artificielles. Pour la pure laine vierge, ce pourcentage est réduit à 0,3% au maximum. Les fibres labellisées laine vierge proviennent des agneaux. En ce qui concerne le label « 100% laine » ou « pure laine », elle est destinée aux laines issues du recyclage et correspond plus à la laine de moindre qualité.

Caractéristiques de quelques tissus

Bien que le coton ait aussi une facilité d’absorption, il rétrécit facilement et a tendance à boulocher. Quant au coton polyester, sa capacité d’absorption est médiocre. En outre, il bouloche facilement. Le coton glacé peut être bénéfique pour l’été. Par contre, il est, comme le coton pur, vulnérable aux moisissures quand il est confronté à l’humidité. Ce qui pourrait transformer l’apparence du tissu. Parmi les variétés de coton, le coton peigné est sûrement celui qui peut éviter le plus le boulochage. Cependant, il présente l’inconvénient de s’estomper après le lavage. A l’inverse du coton lavé, qui lui ne se décolore pas. Mais avec le temps, ce type de tissu finit par se disperser et se déformer. Même si le coton lycra offre un confort et une élasticité, le fait qu’il y a présence de fibre chimique pourrait être nocif pour certaines peaux sensibles. La soie est un tissu lustré et brillant. Par contre, il froisse facilement et nécessite un lavage particulier.

Pourquoi choisir des chaussettes en laine

Au vu de ces caractéristiques, voyons pourquoi la laine est l’idéal pour la confection des chaussettes. La chaleur et l’humidité entraînent les mauvaises odeurs des pieds. En effet, ces deux facteurs augmentent la quantité de micro-organismes, origine de ces odeurs. L’effort et le fait que les pieds soient enfermés augmentent l’activation de cette réaction. Il est donc primordial de stabiliser la température des pieds pour prévenir ce phénomène. Et les chaussettes en laine contribuent à cet équilibre. Ainsi, cette catégorie de chaussettes limite la multiplication de ces micro-organismes et évite la puanteur des pieds. L’une des caractéristiques des chaussettes en laine est, en effet, sa capacité d’absorption et d’évacuation de l’humidité. Effectivement, ses fibres peuvent absorber jusqu’à 30% de leur poids en eau. Et puisque la laine respire, elle contribue à la circulation de la transpiration. Ce qui permet aux pieds de rester au sec. En outre, ces chaussettes gardent bien les pieds au chaud pendant l’hiver. Le fait que les fibres de laine se resserrent différemment des fibres de coton ajoute du volume afin de retenir la chaleur près de la peau. A l’inverse, son attribut thermorégulateur laisse les pieds au frais pendant l’été ou quand il fait chaud. Bref, les chaussettes en laine maintiennent la température du corps. De plus, les amateurs et les professionnels du sport d’hiver préfèrent les chaussettes en laine. En effet, elles offrent chaleur et confort. La conception de chaussettes plus épaisses avec de la laine est l’un des avantages de cette matière. Mais ce ne sont pas les seuls adeptes de cette matière. Les personnes qui travaillent ou passent la plupart de leur temps dehors, sont elles aussi intéressées. Comme les jardiniers et les randonneurs, par exemple. De plus, les chaussettes fabriquées avec cette matière sont faciles à entretenir et durent plus longtemps. En résumé, que ce soit des chaussettes hommechaussettes femme ou encore chaussettes enfant, la matière la plus avantageuse est la laine.

La fouta pour l’intérieur comme l’extérieur
Comment réaliser vos propres tricots ?