Comment réaliser vos propres tricots ?

kit tricot

Certains tricoteurs se contentent de fabriquer des vêtements à partir d’instructions de patron. Dès le début de leur parcours de tricotage, d’autres ont le désir de tricoter leurs propres créations. Une fois que vous avez maîtrisé les bases du tricot, que vous avez compris les instructions de patron et que vous avez fabriqué quelques tricots, il est temps de vous mettre au travail et de designer vos propres créations de kit tricot. Voici le processus de planification, ou les étapes de pré-tricotage nécessaires pour donner vie à votre designer. 

Pour votre premier projet de design, il est recommandé de concevoir un style simple, afin que vous ne soyez pas submergé par trop de détails. Lancez-vous.

Idée de design

Tous les designs sont inspirés par une sorte de stimuli visuels. Il existe de nombreuses sources pour ces idées, qu’elles proviennent de magazines de mode ou de la reproduction d’un vêtement. Vous devez avoir une image claire en tête de votre chandail. Décrivez vos objectifs généraux pour le projet ; sa silhouette ou sa forme, qui est le porteur projeté et le but du tricot. Pour ceux qui ne sont pas des artistes, les croquis seront donc plus techniques, et ils travailleront inévitablement à partir d’un schéma, d’un dessin au trait des pièces. Que vous puissiez ou non faire des croquis, il est préférable de dessiner un schéma une fois que vous avez déterminé la forme et le style, en incorporant toutes les mesures du tricot fini et les éléments de construction décrits ci-dessous.

Si vous êtes cet amoureux du tricot ou alors si vous souhaitez faire un cadeau à un membre de votre famille ou proche, passez la commande d’un beau kit tricot en ligne. Il existe toute une variété de choix qui ne pourra que vous séduire et faire plaisir à vos proches.

Mesures du corps, ajustement et confort

Au départ, il est plus facile d’utiliser un pull qui s’adapte à la personne qui le porte comme elle l’aime. Mesurez les zones clés du pull et utilisez-les pour designer votre patron. Sinon, mesurez le corps pour obtenir les mesures réelles du corps, qui sont différentes des mesures du tricot ou des dimensions du pull après que toutes les pièces ont été tricotées et cousues ensemble.

L’ajustement et le confort varient de très près à très grand et de nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider à déterminer la bonne taille.

Le tricotage implique souvent une certaine improvisation, qu’il s’agisse d’assortir un fil que vous savez que le destinataire aimera, ou d’ajuster un motif pour en faire quelque chose qu’il appréciera, ou autre chose. Veillez donc à ce que la toile de votre création vous convienne parfaitement. Ainsi, si vous devez vous adapter ailleurs, vous serez certain que le reste du projet est sur la bonne voie.

Modèles de fils et de mailles

Le choix du fil est l’un des aspects amusants du processus de design, et il n’y a pas de règles établies. Certains designers jettent les règles par la fenêtre. Une fois que vous aurez acquis plus d’expérience en matière de design, vous aurez les connaissances nécessaires pour manipuler les règles. Tout le monde fait des erreurs de fil, et même les plus expérimentés des tricoteurs choisissent un fil inapproprié pour un projet. Il existe des conseils pour vous aider à choisir le fil et les motifs de maille qui conviennent le mieux au type de kit tricot que vous comptez réaliser.

Tout d’abord, tenez compte du poids du fil. Les fils double-tricotage ou les fils plus fins conviennent mieux aux travaux de couleur comme Fair Isle, et aux articles qui sont bien drapé. En général, les fils plus gros sont plus fermes et plus lourds, et doivent être limités à des motifs de mailles moins compliqués. Si vous faites l’erreur de choisir un fil d’alpaga à double torsion, vous obtiendrez un tricot lourd, qui sera également très chaud.
Le type de fibre a également une incidence sur le design du tricot. Chaque tricoteur a ses préférences, et il est important pour certains d’utiliser des fibres naturelles. En faisant votre choix, considérez ce que vous voulez porter sur votre peau et vérifiez si la fibre respire. Le mohair et les fibres pelucheuses cachent des mailles complexes, et les bordures et rebords côtelés nécessitent des fibres élastiques comme la laine.

Enfin, tenez compte de la combinaison du fil, des motifs des points et de la couleur, car ils auront une incidence sur le résultat. Un tricot de coton lourd en fils denses sera lourd et déformé. Les fils lisses et tordus définissent les mailles et sont étonnants dans les motifs colorés.

Éléments de construction, jauge et quantité de fils

La façon dont un vêtement est construit dépend du fil, des motifs de couture et du style du vêtement. Vous voudrez peut-être tricoter un simple pull à plat ; en pièces qui seront ensuite cousues ensemble. Le même vêtement pourrait être travaillé en rond sur des aiguilles circulaires pour éviter les coutures latérales, ou peut-être côte à côte, ou même de haut en bas.
Les autres éléments sont la longueur, les bordures comme un ourlet, la forme du corps, le type de manche et d’emmanchure, la longueur des manches, les types d’encolure et les styles de col appropriés, ainsi que d’autres détails de conception, comme la broderie et les perles.

L’un des éléments les plus importants du design est la relation entre la jauge (le nombre de mailles et de rangées par centimètre de tissu) et la taille des pièces de tricot. Réalisez un échantillon extra-large en y incorporant tous les motifs de maille que vous souhaitez utiliser, et incluez les bordures et les garnitures souhaitées. N’oubliez pas de bloquer votre échantillon. Utilisez cet échantillon pour acheter des boutons et des vêtements coordonnés. Notez la taille de l’aiguille, le nom du fil et les dimensions de votre échantillon, y compris le nombre de mailles coulées et le nombre de rangées tricotées. Calculez votre jauge à partir de cet échantillon. L’échantillon en dit long, notamment sur la façon dont le fil et les mailles fonctionnent ensemble.

L’écouvillon est également un outil utile pour calculer les quantités de fils. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des motifs de chandails similaires pour vous guider. Achetez toujours un petit supplément. Envisagez d’acheter du fil juste pour faire l’échantillon, puis si vous êtes satisfait des résultats, achetez-en plus.

Point facultatif

Si vous souhaitez publier votre design, notez tout sur une feuille de travail, y compris votre schéma, afin de rédiger les instructions.

La planification de votre design est une étape importante. Elle constitue la base ou le guide d’une meilleure réussite. Esquissez votre idée, ou utilisez une image existante, et dessinez un schéma pour montrer vos pièces. Ajoutez les éléments de construction souhaités en choisissant les fils et les points de couture appropriés. Faites un grand échantillon d’essai, calculez le gabarit et estimez les quantités de fils. Des modifications peuvent être nécessaires en cours de route, car le processus de design n’est pas toujours fluide. Après le travail de base, l’étape suivante consiste à tricoter et à donner vie à votre chandail.

Pourquoi choisir des chaussettes en laine ?
La fouta pour l’intérieur comme l’extérieur